Mois de l'architecture en Île-de-France

Mois de l'architecture en Île-de-France Juin 2016

ORGANISATEURS

Direction régionale des affaires culturelles Ile-de-France

La Direction régionale des affaires culturelles d’Ile-de-France – service déconcentré du ministère de la culture et de la communication - placée sous l’autorité du Préfet de région, est chargée de conduire et mettre en œuvre la politique culturelle de l’Etat sur l’ensemble des territoires de l’Ile-de-France, dans le cadre des orientations fixées au plan national par la ministre de la Culture et de la Communication.
Ses missions couvrent l’ensemble des champs d’action du ministère : la connaissance, la conservation et la valorisation des patrimoines et des espaces protégés, la promotion de l’architecture, le soutien à la création et à la diffusion artistiques dans toutes leurs composantes (musique, théâtre, danse, arts plastiques), le soutien à la lecture, au cinéma et aux nouveaux enjeux du numérique, l’éducation artistique et culturelle et la démocratisation de la culture.

 

Les Conseils d'Architecture, d'Urbanisme et de l'Environnement d’Ile-de-France

Les Conseils d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement sont des associations départementales, créés par la loi sur l’architecture de 1977. Ils assurent des missions de service public pour la promotion et le développement de la qualité architecturale, urbaine, paysagère et environnementale. Les CAUE interviennent auprès de publics variés en déployant des compétences à la fois techniques et culturelles et ont vocation à participer, à organiser, à animer ou à initier toutes démarches ou manifestations destinées à promouvoir la qualité de notre cadre de vie. L’association des 8 CAUE franciliens « LES CAUE D’ÎLE-DE-FRANCE » coordonne et valorise le réseau territorial de compétences et de partenariats développés par chacun des CAUE.

 

 

EN PARTENARIAT

DIRECT MATIN

Créé en 2007, Direct Matin est un quotidien gratuit d'information, qui délivre l'essentiel de l'actualité nationale, internationale mais aussi locale.
Il se décline en plusieurs éditions régionales notamment grâce à un partenariat exclusif avec les grands groupes de presse quotidienne régionale : Sud Ouest, La Dépêche, La Provence, Le Progrès et Midi Libre. Direct Matin est ainsi distribué à 893 779 exemplaires (source : OJD print janvier-décembre 2015) dans les principales agglomérations françaises et 200 communes (Paris Ile-de-France, Montpellier, Lyon, Marseille/Aix-en-Provence, Bordeaux, Strasbourg, Lille, Nantes, Toulouse, Rennes, Nice). Direct Matin rassemble chaque jour plus de 2,5 millions de lecteurs (Source : ACPM One 2015 LNM). Avec son offre numérique DirectMatin.fr et ses applications mobiles pour smartphones et tablettes, Direct Matin est accessible tout le temps sur l'ensemble du territoire. Cette offre digitale propose toute l'actualité en temps réel, un décryptage approfondi de l'information avec une approche résolument visuelle, graphique qui rend son utilisation simple et intuitive.

Chroniques d'architecture

Les chroniques sont le recueil de faits historiques regroupés par époques et présentés selon leur déroulement chronologique. L'architecture, au cœur de toute civilisation, est indubitablement constituée de faits historiques et sa chronique permet donc d'en évoquer l'époque. En relatant faits, idées et réalisations Chroniques d'Architecture n'a d'autre ambition que de faire en toute indépendance la chronique de son temps.

La Maison de l’architecture en Ile-de-France

Créée en 2004, la Maison de l’architecture en Ile-de-France est un lieu culturel de mise en débat de la fabrication de la ville, un lieu de promotion du plaisir (et du désir) d’Architecture, un lieu de partage du sensible entre maîtres d’ouvrage et maîtres d’œuvre, un lieu de contact avec la culture urbaine et architecturale la plus vivante.
Afin de répondre à sa mission de promotion de l’architecture contemporaine la plus exigeante et du savoir-faire des architectes auprès de tous les publics, la Maison de l’architecture en Ile-de-France organise tout au long de l’année des évènements axés sur les enjeux de développement architectural, urbain et paysagé de la Région Ile-de-France et de la Métropole parisienne : conférences, expositions temporaires, des ateliers de sensibilisation à l’architecture pour les enfants, un Festival de cinéma et des voyages.

 

 

L’Ordre des Architectes d’Ile-de-France

L’Ordre des architectes d’Île-de-France représente la profession auprès des pouvoirs publics, garantit la qualité du service architectural, accompagne les architectes dans leur exercice et œuvre à la promotion de l’architecture auprès du grand public.
Il assure la tenue du Tableau au sein duquel sont inscrits 10 000 architectes et 3 000 sociétés d’architecture en Île-de France, veille à la protection et au contrôle du titre d’architecte afin d’éviter toute usurpation, contrôle les modalités d’exercice de la profession et organise des conciliations en cas de conflits entre architectes et clients.
Au service de la société, l’institution garantit une pratique respectueuse des règles de la profession, et donc une qualité et une pertinence des réponses architecturales.

 

 

 

 

A VIVRE - L'architecture à la portée de tous

Fin des années 1990, un fossé semble s'élargir entre le grand public et les architectes : ces derniers ne sont mis sur le devant de la scène que lorsqu'il s'agit de dénoncer leurs projets mal aboutis. Ce manque de confiance nous pousse à vouloir parler d'architecture autrement. Dans les kiosques, on trouve des magazines professionnels uniquement destinés aux architectes ou des revues consacrées à la décoration, et dans les deux cas, les maisons présentées sont, pour la plupart, hors de portée, difficiles à s'approprier et sans grand rapport avec la réalité de la construction en France. Souvent plantés comme un simple décor, leurs extérieurs n'y sont presque jamais présentés.
Architectures à vivre naît donc en se pensant comme un média facilitant le dialogue entre architectes et particuliers, avec l'ambition de donner envie d'architecture, peut-être simplement parce que nous pensons, comme Claude Parent, que « l'architecture rend heureux (quand même...) ». Le magazine se veut ludique, attrayant mais aussi pédagogique. Encore aujourd'hui, la majeure partie de ses pages est consacrée aux reportages « maisons ». Nous y montrons systématiquement les plans pour que nos lecteurs apprennent à les lire, ce qui leur sera utile le jour où ils feront appel à un maître d'œuvre. Pour passer de l'échelle de l'espace à celle de l'objet, nous abordons également l'actualité du « design ». Ancrés dans le monde contemporain, nous cherchons à faire découvrir les productions des jeunes talents (rubrique « talents ») et n'hésitons pas à les mettre en regard avec des habitations conçues entre 1920 et 1960 : elles témoignent qu'une maison d'architecte garde toutes ses qualités avec l'âge (rubrique « rétroviseur »).
www.avivremagazine.fr